La provence

Le premier jour, le mardi 22 mai, nous nous sommes retrouvés au métro St Cyprien à 5h45 du matin pour un départ prévu à 6h00. Nous sommes partis de Toulouse vers 6h10 car il y avait quelques retardataire (pour une fois, Anthony n’en faisait pas partie !). Durant le trajet, nous nous sommes arrêtés pour visiter les carrières de lumière ainsi que le Château des Baux de Provence où nous avons déjeuné sous le soleil. Lors de cette belle journée, nous avons ensuite visité la ville de Nîmes avec ses Arènes et la Maison Carrée où nous avons vu un film sur l’histoire de sa construction ainsi que sur les constructions romaines, comme les théâtres ou les aqueducs.

Puis le soir, nous avons mangés dans une cafétéria avant de regagner notre hôtel.
Nous nous sommes couchés à 22h00 et inutile de préciser que nous sommes tous restés sagement dans notre chambre toute la nuit pour récupérer 🙂

Le jour suivant, nous nous sommes levés à 6h45 puis nous sommes allés visiter Arles et ses vestiges du temps romain comme son théâtre antique et ses thermes. Nous avons ensuite eu du temps libre pour nous promener un peu dans la ville et faire nos achats. À 12h30, nous avons emporté notre repas dans un restaurant qui a accepté de nous préparer des pique-niques puis nous nous sommes rendus en Camargue, près l’endroit où nous devions faire du cheval pour manger. Nous avons ensuite fait une balade à cheval mémorable au cœur de la Camargue dont certains élèves se souviendront longtemps (et leurs habits pleins de boue en témoignent !). La journée s’est terminée aux Saintes-Maries-de-la-Mer où nous avons terminé l’après-midi au soleil. Nous avons mangé et dormi au même endroit que la nuit précédente.

Le dernier jour, nous avons fait du canoë-kayak sur le Gardon, la rivière enjambée par le Pont du Gard. Après quelques rigolades, nous avons pu, en milieu de chemin, nous baigner même si l’eau était plutôt froide ! Nous avons ensuite mangé à l’arrivée du parcours de canoë-kayak puis visité le Pont du Gard. Nous sommes ensuite retournés à l’hôtel récupérer les affaires que certains camarades avaient oubliées. Nous sommes enfin rentrés à Toulouse vers 20h bien épuisés !